CATÉGORIES DE BLOG

La déshydratation et ses bienfaits

9842 Vues 1 Likes
En plus de nous permettre de stocker nos fruits et légumes tout l’hiver, déshydrater les aliments à basse température (environ 40° C) permet de conserver les vitamines hydrosolubles qui, dans la majorité des cas, ne résistent pas aux températures élevées. Les enzymes nécessaires à la digestion sont également conservées.
 
La déshydratation est un procédé relativement simple qui consiste à retirer la quasi-totalité de l’eau d’un aliment.
Pour y parvenir, l'aliment est soumis à une chaleur comprise entre 40 et 43 °C pour une période allant de 4 h à deux jours.
 
La durée de séchage dépend de la quantité d'eau contenue dans le fruit ou le légume. Il peut donc varier en fonction de la variété ou la qualité des produits.
 
Ces températures ne cuisent pas les aliments mais permettent de faire évaporer l'eau qu'ils contiennent. Sans eau, les bactéries et les micro-organismes ne prolifèrent pas.
 

La déshydratation à la portée de tous

Longtemps réservé à l’industrie agro-alimentaire, il est à présent très facile de déshydrater toutes sortes d'aliments aliments de chez soi.
 
Une fois déshydratés, ces produits se conserveront plusieurs mois sans prendre trop de place dans vos armoires. Au moment voulu, vous pourrez les consommer tels quels ou réhydratés.
 
Vos pommes séchées s’avèreront être une excellente collation appréciée des enfants, vos pruneaux pourront être réhydratés avant d'être utilisés dans vos desserts. Vos légumes séchés agrémenteront vos sauces ou vos soupes.

Laissez un commentaire