C'est le temps de passer aux actes: déshydratons!

C'est le temps de passer aux actes: déshydratons!
19vote
1 2 3 4 5
Nous vous remercions de vote cet article

C'est le temps de passer aux actes: déshydratons!

Le premier conseil que je ferais à tout novice de la déshydratation, c'est de commencer avec simplicité. Inutile de commencer avec des préparations complexes qui demandent une certaine expérience afin de les réussir. Un échec au premier essai, et souvent, le déshydrateur prend le bord du placard... pour ne plus en ressortir! Voyons donc, les expériences déshydratées que vous pouvez tenter, en commençant par les plus simples pour finir par les plus complexes.

Avant de se lancer, je précise que je déshydrate tout à une température de 104°F (ou environ 40°C).

Tranches de fruits et de légumes - Commencez par découper en tranches minces d'environ 5 mm (plus elles seront minces, plus elles déshydrateront vite et bien!), ou en petits cubes, tout fruit ou légume que vous consommez sous forme déshydratée: abricots, bananes, bleuets (myrtilles), cerises, fraises, mangues, papayes, poires et pommes (pour les fruits); carottes, céleris, piments forts, poivrons doux, tomates, verdures et zucchini (pour les légumes); et bien sûr, des fines herbes de toutes les sortes.

Craquelins de lin - Une bonne deuxième expérience consiste à préparer une des innombrables variétés de craquelins de lin. Il y a des multitudes de variantes de ceux-ci. Généralement parlant, étendez la pâte à une épaisseur de 3 à 5 mm, ce qui permet une déshydratation rapide et un craquelin bien croquant. Ma recette de Craquelins crus Ritz est délicieuse et facile à préparer.

Croûtes à pizza - Tout aussi facile à préparer que les craquelins de lin, elles agrémenteront vos repas et ajouteront de la variété. Ici encore, le truc pour une croûte réussie est la minceur: faites-la trop épaisse et elle fermentera durant la déshydratation. Une épaisseur de 3 à 5 mm est idéale.

Barres TendresBarres tendres, granolas et biscuits - Après avoir maîtrisé l'art des craquelins et des croûtes à pizza, la prochaine aventure déshydratée à vous attendre sera celle des barres tendres, des granolas et des biscuits. Essayez ma recette de Barres tendres à la mangue et aux noix: un vrai délice décadent!

Burgers - Lorsque l'envie vous prend d'un repas plus lourd, plus consistant, les burgers crus répondent brillamment à l'appel! Ils sont relativement faciles à réussir, si on veille à l'épaisseur: pas question de faire un burger de 2 cm d'épais! Il fermenterait. Je recommande une épaisseur de tout au plus 1 cm et un diamètre de 10 à 15 cm tout au plus.

Pains et wraps - C'est ici qu'un peu de doigté et d'expérience vient assurer le succès de l'entreprise. Les pains ne doivent pas être trop épais: une miche bien dodue fermenterait, c'est certain. Visualisez votre pain comme étant déjà tranché lorsque vous l'étendez pour la déshydratation: une épaisseur de 3 à 5 mm est idéale. On peut faire un peu plus épais, mais alors il vous faudra peut-être déshydrater à des températures plus élevées. Ma recette de Pain méditerranéen est non seulement délicieuse mais en plus, elle est pratiquement infaillible!

Et je pourrais continuer encore avec les crêpes, les croûtes à tartes, les confitures, les lanières de fruits séchés, les sauces... Le potentiel qu'a le déshydrateur pour varier les repas est infini: l'imagination est sa seule contrainte! J'espère que cet article vous a donné de bonnes bases à partir desquelles vous partirez à l'aventure, confiant que vous avez les connaissances nécessaires pour réussir vos recettes déshydratées. À vos déshydrateurs... Prêts... Partez!

 

Bises déshydratées,

Sheryl-Anne xx

- - - - - - - - - - - - - - - -

 

Sheryl-Anne est pionnière internationale du coaching en alimentation vivante et créatrice de Crusine Santé (www.CrusineSante.com), site où son travail innovateur au sein de la francophonie dans ce domaine s'exprime par l'information de qualité, les recettes crues et l'inspiration vivante qu'elle y partage. Elle publie une infolettre hebdomadaire fort prisée, Passion crue, a écrit plusieurs ouvrages virtuels et est l'auteure du livre-papierL'alimentation vivante simplifiée. Avec plus de 20 ans d'alimentation santé sous la ceinture, elle vit sa passion au quotidien en carburant elle-même au cru, ainsi qu'en écrivant, en donnant de la formation et en coachant professionnellement autour de l'alimentation vivante depuis 2008. La tête débordante de projets, c'est avec enthousiasme qu'elle invite tous les passionnés de santé et de bien-être à se joindre à elle et à faire l'expérience de l'alimentation vivante. Elle réside au Québec.

Commentaires

There is no comment

Ajouter un commentaire

Entrez votre nom
Votre nom
Votre courriel, il ne sera pas publié
Entrez votre commentaire
Entrez le code captcha ci-dessus

Articles en vedette

top